© 2017 par PerfOpérationnelle

 

Le Neurofeedback participe au développement personnel et agit naturellement et durablement, sans contraintes ni effets secondaires, sur les plans physique et psychique. En aidant le cerveau à auto réguler l'ensemble de son activité, le Neurofeedback traite le ou les troubles qui vous handicapent au quotidien, tout en apportant un mieux être général épanouissant.

Le Neurofeedback s’adresse à tous publics : des très jeunes enfants aux séniors, des particuliers aux professionnels. Il peut être envisagé seul ou être associé à un traitement médical ou un suivi psycho-thérapeutique.

 

La technique d'entrainement par Neurofeedback est largement répandue dans le monde du sport professionnel.  Depuis plus de 20 ans elle accompagne les sportifs en recherche de performance. Elle gagne, pas à pas, la communauté des dirigeants d'entreprise dans la conquête de l’efficacité et de l'excellence.

 

Le système de Neurofeedback Dynamique, totalise, dans sa dernière version, plus de 3 millions d'heures d'utilisation, à travers le monde, et 4 millions d'heures toutes versions confondues. En 2014, une méta-étude a permis de dresser la liste des pathologies traitées par ce système, avec un taux de satisfaction de 80%, rapporté par les praticiens.

LES TROUBLES

Troubles physiologiques

- insomnies

- fatigue, douleurs chroniques

- problèmes d'audition (acouphènes, misophonie...)

- vertiges

- épilepsie

- fibromyalgie

- symptômes de maladies (Alzheimer,

Lyme, Parkinson)

- insuffisances motrices (lésions cérébrales)

Troubles anxieux

- peurs

- phobies

- anxiété, stress

- crises de panique

- hypocondrie...

Troubles de l'humeur

- dépression

- hyper-émotivité

- burn-out

- état dépressif

- manque de confiance en soi

- apathie

- état de stress post-traumatique (reviviscences, troubles somatiques associés...)

- pensées négatives...

Troubles cognitifs

- mémoire déficiente

- manque de concentration

- désorganisation de la pensée

- troubles de l'attention (TDA, TDAH...)

- hyperactivité

- dysfonction cognitive après chimiothérapie...

Troubles du comportement

- agressivité

- tendance colérique

- violence verbale et/ou physique

- troubles obsessionnels compulsifs

- addictions

- troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie)...

Troubles de l'apprentissage et du

développement

- dyslexie, dyscalculie, dysphasie,

dysorthographie...

- échec scolaire

- autisme

LA RECHERCHE DE PERFORMANCE

(mental optimisé, leadership, prise de décision, créativité) :

Sportifs :

"Plusieurs athlètes ne jurent que par le neurofeedback et disent que cela améliore leur performance. Parmi eux, la championne de tennis Mary Pierce et le skieur médaille d'or olympique Hermann Maier, sans parler des divers joueurs de l'équipe de football italienne vainqueur de la coupe du monde 2006. Le but du neurofeedback qui devient de plus en plus populaire pour les professionnels comme pour les amateurs est d'entraîner le cerveau de telle sorte qu'un athlète puisse rester concentré en compétition. Sur tout le territoire américain, des athlètes ont discrètement entraîné leur cerveau par le neurofeedback. Presque aucun n'en parlera. J'ai demandé pourquoi au principal fabricant d'équipements : «ils ne veulent pas que leurs concurrents sachent qu'ils le font... car ils s'y mettraient aussi et annuleraient leur avantage»."

D.T. Max, Journaliste à Men's Vogue 

 


 

Mary Pierce, Hermann Maier, Equipes de l'AC Milan Chelsea FC et Real Madrid...